pictoEquitation : Une campagne solidaire pour les centres équestres récolte plus de 660.000 euros

« La campagne #CavalierSolidaire lancée fin mars sur les réseaux sociaux et internet pour venir en aide aux centres équestres frappés par la crise du Covid-19, a récolté plus de 660.000 euros, a annoncé vendredi la Fédération française d'équitation.


"Engagée" pour venir en aide aux établissements équestres de France affaiblis par la crise sanitaire, la FFE a lancé cette opération solidaire qui a déjà rassemblé quelque 3.500 donateurs.


Grâce "aux passionnés mobilisés", 518.000 euros ont été affectés depuis le début du mois à des clubs hippiques sélectionnés par les donateurs, le reste de la somme étant versé sur un fonds d'urgence, a précisé la FFE.


"Une lueur d'espoir" pour Serge Lecomte, président de la fédération.


"Jusqu'au 11 mai, date du début du déconfinement qui permet une première phase de reprise de la pratique de l'équitation dans un cadre sanitaire réglementé, les établissements équestres ont dû faire face aux charges liées aux soins et à l'entretien des poneys et chevaux alors qu'ils étaient fermés au public et privés de revenus depuis le 15 mars", explique-t-il.


La campagne, lancée via le site www.hello.asso.com, vise à lever des fonds en faveur des 6.500 poney-clubs et centres équestres.

Chacun peut faire un don qui ira au club de son choix ou alimenter le fonds d'urgence destiné aux établissements en grande difficulté.


Des athlètes de haut niveau, touchés eux aussi par la crise, et d'autres figures de l'équitation ont rejoint le mouvement en mobilisant leurs communautés, des partenaires, des propriétaires, avec de nombreuses initiatives, à l'instar de stages au profit des clubs, ventes aux enchères, dons d'aliments...


La FFE a annoncé qu'elle doublerait le montant atteint par le fonds d'urgence le 31 mai à minuit. Cette manne sera répartie entre les différents Comités régionaux d'équitation pour accompagner les poney-clubs et centres équestres les plus touchés.


"Malgré cette crise qui nous frappe tous, la gestion rationnelle de la FFE et sa solidité vont permettre de mobiliser d'importants moyens sur un plan de relance de l'équitation afin d'accompagner tous les établissements dans la reprise et le développement de leurs activités", assure son dirigeant. »

 

Source : AFP